Le boum du 1er juillet ! La relance économique en point de mire

Des mesures fortes de relance économique jusqu'au 31 décembre 2020

Le Wumms est en langue allemande ce que le boum est dans la langue française. Restons brefs, le gouvernement allemand met le paquet pour redresser la conjoncture économique.

Le gouvernement allemand d’union nationale s’est mis d’accord mercredi dernier sur les moyens conjoncturels pour relancer la machinerie nationale par le biais entre autre de la consommation.

Vingt et une heures de négociation pour 130 milliards.

Le coût horaire de ces décisions est salé, soyons clairs. Mais le programme est surprenant car innovant : tout le monde en profitera, communes, consommateurs et familles.

L’impôt le plus injuste socialement parlant qu’il soit, la taxe sur la valeur ajoutée, renvoie l’ascenseur dans le bon sens. Alors que trop souvent, aussi bien en France qu’en Allemagne, il pénalise le consommateur, quel qu’il soit, c’est l’inverse qui va se passer cette fois-ci.

Le taux réduit de TVA passe de 7 à 5% ; le taux normal de TVA passe lui de 19% à 16%. Les effets seront rapidement perceptibles sur les étiquettes.

Concrètement, cela veut dire quoi ?

L’huile d’olive, la farine, le sucre, le plat cuisiné surgelé ou la pizza salami vous coûteront quelques centimes de moins. Vous débourserez de même quelques euros et dizaines d’euro de moins en acquérant un sweat-shirt dans la boutique du coin ou une scie électrique dernier modèle dans un magasin de bricolage.

Du reste, le saviez-vous aussi ? La baisse de la TVA pour l’hôtellerie et la restauration de 19% à 7% était déjà actée depuis le mois de mai. Raison de plus de tenter un repas en tête-à-tête, dans le respect des mesures sanitaires bien sûr.

La transition écologique n’est pas oubliée.

L’option d’une prime à la casse pour la voiture, si souvent évoquée, n’aura pas été retenue. La voiture électrique reste le focus privilégié. Les subventions fédérales, plus connue sous le nom de « Umweltprämie « et déjà existante, reçoivent une rallonge de 3000 euros pour les véhicules électriques dont le prix de catalogue net ne dépasse pas 40 000 euros. De même, l’heureux acquéreur se voit exonérer de la taxe automobile ( Kfz-Steuer ) jusqu’en 2030.

Vous réfléchissiez à changer de voiture ? Les effets combinés rendent la facture nettement moins salée. C’est alors peut-être le moment de passer à l’acte !

Une forme de reconnaissance pour l’engagement familial très pertinente.

Les familles les plus modestes et les plus démunies, celles qui trop souvent ont le plus souffert ces dernières semaines, recevront à l’automne une prime de 300 euros par enfant à charge des lors que celui-ci perçoit des allocations familiales. Cette prime sera versée par la « Familienkasse ». Cette prime reste certes fiscalement imposable mais ne sera pas compensable avec un quelconque minimum social.

Nous reviendrons sans aucun doute dans les prochains jours sur les autres mesures qui touchent le numérique, les communes et bien d’autre domaines. Les mesures annoncées ci-dessus restent limitées jusqu’ au 31 décembre 2020 ( la TVA ), quelques-unes jusqu’ au 30 juin 2021.

Nous prenons acte de ces mesures courageuses, innovantes, consensuelles et sociales. Elles renforcent le pouvoir d’achat des ménages. Celles-ci reposent sur le compromis citoyen, sur le pragmatisme, au-delà des considérations politiques. Des valeurs intrinsèques que nous partageons pleinement.

Crédit image : mohamed Hassan de Pixabay

One Comment on “Le boum du 1er juillet ! La relance économique en point de mire”

  1. En lisant ces derniers temps les divers article sur la relance de l´économie, qui sont parus aussi bien en Allemagne qu´en France, sur des mesures certes courageuses, innovantes, consensuelles et sociales, prises par les deux gouvernements; il n´y a aucun doute qu´elles renforcent le pouvoir d’achat des ménages. Ces mesures sont une bouffée d´espoir, mais que va-t-il vraiment se passer au sein de l´UE et dans divers pays dans le monde après avoir surmonté cette pandémie? Pour cela il faudra vaincre ce Coronavirus soit en développant un vaccin peu probable sous mois de 2 ans ou bien plus rapidement un médicament à base d´un ou plusieurs principes actifs? Jusque- là comme le démontre les nouveaux cas d´infections apparues dans des abattoirs en Allemagne dans la région de Gütersloh avec plus de 1.553 cas de personnes infectées, la barre «R» du RKI a dépassé le chiffre de 2,88 le mardi 23 juin 2020. En France ce mardi 23 Juin 2020 il y a eu 57 morts, le chiffre des nouvelles infections quant à lui reste faible. Toutefois, 7 nouveaux clusters sont répertoriés sur le territoire français. Bref, nous avons déjà une énorme crise sociale causée par cette pandémie. Toutefois, elle est surmontable car nous avons les moyens financiers non négligeables mis en place par les gouvernements respectifs des pays de l´UE mais aussi ce plan de relance de 750 milliards d´Euros proposé par la Commission Européenne mais dont s´opposent les «Les quatre frugaux» les Pays-Bas, Autriche, Suède et Danemark qui se montrent très réservés sur ce projet. Cependant, toute crise est surmontable si nous avons la volonté d´y parvenir, reste uniquement le facteur «Humain» qui lui est absolument imprévisible comme les dernières émeutes inédites en Allemagne qui se sont produites à Stuttgart ou ces dernières semaines en France qui si elles prennent de l´ampleur risquent de mettre en danger toutes les mesures prises pour un déconfinement progressif et un autre aspect aussi crucial, celui d´une relance économique dans les pays de l´UE. Une relance économique qui serait vouée à l´échec si «les quatre frugaux» les Pays-Bas en tête que le Président E.Macron vient de visiter et de rencontrer le Mercredi 23 Juin 2020 le Premier Ministre Mark Rutte afin d´essayer de le convaincre d´accepter le plan de relance de 750 Milliards d´Euros proposé par la Commission Européenne. Aucune déclaration n´a été faite après la rencontre dont un nouveau sommet européen est prévu le 17 et 17 Juillet à Bruxelles. Il faut espérer que les différents dirigeants des pays membres de l´UE, en particulier ceux opposés au plan de relance de la Commission les «Quatre Frugaux» mais aussi les «Quatre Višegrad» opposés à un certain nombre de valeurs fondamentales de l´UE dont celles sur le plan humanitaire par leurs positions «anti-migrants» , vont enfin mettre en sourdine leur nationalisme. Sont-ils conscients ce” doublé” de quatre pays que nous sommes déjà confrontés dans le monde à des conflits régionaux qui risquent d´exploser en conflits réels comme entre la Chine et USA, Chine-Inde, USA-EU, Libye avec l´intervention de la Turquie et les menaces de Erdogan avec ses plus de 4 millions de réfugiés, ces menaces militaires envers la Grèce et la France,n´ est-ce pas suffisamment de sujets explosifs auxquels l´UE et nous-mêmes sommes confrontés? En plus des problèmes de nationalisme rétrograde de ces pays de Višegrad? Sans oublier ses soulèvements de vandales dans nos divers pays qui risquent de déstabiliser la paix sociale dans nos pays réciproques et mettent ainsi en danger un déconfinement déjà en cours. Ils risquent en plus par leur comportement asocial de relancer ainsi une nouvelle vague de la pandémie du Coronavirus!La question que je me pose est de savoir, est- ce qu´ils souffrent tous d´une schizophrénie et veulent absolument vivre un Armageddon, celui d´ un champignon atomique avec encore plus de quelques milliers de «Bombinettes» réparties dans le monde dans tous les pays qui la possède dont plus de 7000 pour les USA et la Russie!

Répondre à Bourdichon Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *